Viens semer la
DISCORD(E)



■ Que vous soyez un étudiant ou bien un habitant, votre place est ici ! Bienvenue à Hoshi ! ■
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

«Malchance ne frappant jamais au même endroit peut frapper la même personne»[PV ELLIA]

 :: Campus :: Terrain de sport Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 26 Avr - 21:22
Chandini Appachetty
avatar


:

   

 
     
     

Ta première journée de cours venait de se terminer et honnêtement, si tu y prenais un peu de recul, elle ne s'était pas si mal déroulée que ça. Tu devrais faire mieux demain mais également pour tous les autres jours et ça, pas qu'au niveau scolaire, il y avait également la partie sociale que tu te devais de prendre en compte. Et ce deuxième point pourrait bien être lui aussi sur le point de changer car, non tu n'allais pas du jour au lendemain devenir une autre personne, mais il y avait ici une obligation non négligeable qui te permettrait, avec de la bonne volonté, d'avancer un peu plus vers les autres : ton inscription dans 2 clubs. Mais tu n'aimais pas ça du tout. Déjà, pourquoi vous imposait-on cela, comme si votre avenir en dépendait réellement ? Vous imaginez, si on refusait de vous engager parce que vous n'avez été inscrite dans aucun clubs durant votre parcours scolaire ? En plus, l'obligation du club sportif t'avait bien fait gonflé la joue et bougonné dans ton coin. Quand Chandranath saura ça… Il en rira sûrement ! Toi, en train de courir, ou nager, ou tout simplement en train de produire un effort physique alors que clairement, tu n'es pas taillée pour ça. En plus, transpirait alors que tu devrais ensuite te prendre 1h30 de trajet, au minimum, dans les transports en commun… Non vraiment, tu aurais apprécié de pouvoir t'en passer. Et puis les douches communes, même s'il y en avait, toi, ça te donnait quelques frissons rien que d'y penser. Être nue, tout près de autres, malgré une petite cabine qui vous empêchait de voir autre chose que la tête et les mollets, non. Tu n'étais vraiment pas prête pour ça.

Alors, depuis qu'on t'avait appris la “mauvaise” nouvelle, tu réfléchissais. Tu ne voulais pas intégrer le club de danse pour la simple et bonne raison que les styles de danse présents ne t'intéressaient pas. Celui de soccer ? Courir derrière un ballon et trébucher dessus, tu en étais capable et cela ne t'intéressait pas. Le club de natation par contre… c'était plutôt pas mal ça, mais le fait d'être en maillot devant tous les autres te gênaient un peu. Et puis celui de handball aussi. Tu avais longuement hésité entre les deux. Beaucoup t'auraient dit de t'inscrire dans chacun des clubs mais non, tu n'étais pas sportive et puis oh !, tu avais le trajet du retour chez toi plus tes devoirs à faire. Tu ne savais pas encore quel rythme de travail tu devrais adopter alors tu préférais y aller doucement. Tu devais cependant prendre une décision, et rapidement ! La fin des cours allaient bientôt sonner. Heureusement pour toi, tu savais déjà dans quel groupe non sportif tu voulais rentrer : celui de cuisine. Tu pourrais apprendre de nouvelles recettes, voire même faire des mélanges entre ce que tu sais faire et ce que tu auras appris. Et puis, cela fera toujours plaisir à Chandranath non, de pouvoir goûter ce que tu faisais ? À conditions bien évidemment que vous ayez le droit de ramener ça chez vous, ce serait dommage sinon. Tu aurais bien aimé t'inscrire à celui d’échecs, mais il n'y en avait pas. Ou du moins, pas encore. Enfin, en tous les cas, tu en avais déjà choisi un et il ne te restait plus que l'autre à trouver !

Ding Dong !

Et voilà. Maintenant, tu errais avec ce bout de papier que tu avais rempli mais sans savoir où aller, sans même oser demander à quelqu'un le moindre renseignement. Il serait plus facile d'aller au gymnase pour le déposer, non ? De toutes les manières, tu ne savais même pas où était la piscine alors bon tant qu'à faire… Tes pieds t'y conduisirent, absolument pas pressés mais plutôt stressés : et si tu les dérangeais pendant l'entraînement ? En plus… Tu n'allais certainement rien apporter de plus à cette équipe. Ta main ouvrit la porte et tes yeux purent les regarder se faire des passes, s'échauffer. Tant que tu longeais bien le mur, il n'y aurait pas de soucis, pas vrai ? Tu refermas la porte derrière toi et fit ainsi, te dépêchant d'arriver jusqu'au bureau pour déposer ton inscription et demander quelques renseignements. Est-ce qu’il y avait des compétitions ? Étaient-elles obligatoires ? Et les entraînements alors, il y en avait aussi pendant les vacances ? En tous les cas, au vue de ta tenue, il était clair que tu ne pouvais pas participer pour aujourd'hui. De toutes les manières, personne ne t'en tiendrait rigueur, n'est-ce pas ? Alors tu t'approchas un peu de cette jeune femme. C'était la présidente ? Une coach ? Tu n'en savais rien, mais elle semblait avoir une certaine autorité ici. Tu gardais tout de même une certaine distance entre vous deux.

« Excusez-moi… Erm…, tu lui tendis ton bulletin d’inscription, J'aimerai savoir à quelle personne je dois rendre ceci, s'il vous plaît. »

   
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Avr - 10:58
Nick/Ellia Ballentine
C/M • Université - 3ième année
avatar


:
C/M • Université - 3ième année

« Malchance ne frappant jamais au même endroit... »
Ellia
Chandini
Le club de hand était ce qu'elle avait de plus proche d'un entraînement professionnel dans cette période creuse. Bien sûr, elle reprendrait bientôt les entraînements pour se qualifier aux sélections des jeux olympiques, d'autant plus que les prochains se passeraient à Tokyo, mais étant donné que son équipe était encore aux Etats-Unis et n'arriveraient pas au Japon avant l'été, Ellia n'avait pour l'instant que ses entraînements solitaires. Donc toute occasion de jouer au hand avec une équipe était bonne à prendre. Mais pour l'instant, avec l'année qui débutait, c'était surtout de l'administration qu'elle avait à faire, ce qui lui donnait encore plus hâte de trouver quelqu'un pour faire e job à sa place. Elle aurait donné n'importe quoi à son frère pour qu'il s'en charge, mais étant donné qu'il était aussi douée en gestion qu'elle en vie sociale, ce n'était pas vraiment la peine. Elle avait donc laissé Nick en charge de la supervision des échauffements tandis qu'elle s'enfermait dans un bureau étriqué pour jeter un œil aux inscriptions et remplir les derniers papiers pour confirmer que son club continuerait d'exister cette année. Pas la partie la plus passionnante du sport, ni de son "travail". Mais bon, ça lui faisait des points bonus faciles pour sa moyenne, elle n'allait pas dire non.

Ellia était tellement concentrée dans ses papiers qu'elle n remarqua pas tout de suite la jeune fille qui venait d'entrer, relevant brusquement la tête quand elle prit conscience de sa présence. Une inscription ? Oui, c'est ça, elle lui tendait un papier, et sa phrase commença à faire sens dans sa tête. La jeune américaine reposa son stylo pour prêter une complète attention à sa nouvelle recrue. Elle semblait un peu mal à l'aise et Ellia prit quelques secondes pour réfléchir à la meilleure manière de s'adresser à elle sans la terrifier. Elle savait à quel point le malaise se transformait rapidement en angoisse si les choses étaient mal faites. En essayant d'avoir l'air le plus avenant possible, ce qui n'était pas franchement facile avec ses expressions naturelles, la jeune fille tendit la main pour récupérer le papier. "C'est pour moi, merci. Je vais jeter un œil. Comment tu t'appelles ?" Oui, elle aurait pu regarder directement sur la feuille, mais si elle partait de ce principe, elle finiraient juste toutes les deux la tête baissée, l'une à lire et l'autre à attendre. Le meilleur moyen d'installer un malaise. "Tu peux t'asseoir, il doit... il doit y avoir une chaise, attends."

Reposant la feuille pour un instant, Ellia se releva pour récupérer une chaise posée dans un coin, couverte de papiers qu'elle posa par terre sans même regarder ce que c'était. De toute manière, elle les avait déjà triés et rangés, alors qu'il soit par terre ou sur une chaise ne changeait pas grand chose. Ça avait plus d'importance pour la jeune femme qui lui faisait face, déjà. Ellia apporta la chaise et la posa de l'autre côté de son bureau, pour que sa camarade puisse s'installer le temps qu'elle jette un œil à son inscription. "Tu as déjà joué ?". Le papier lui donna vite la réponse : non. Eh bien, c'était sûrement le moment d'apprendre.
Nick parle en #F5634A et en #EF2F3C (anglais)
Ellia parle en #A98BA0 et en #C173B6 (anglais)

©️ Ruri pour Hoshi

Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Mai - 14:44
Chandini Appachetty
avatar


:







La demoiselle avait mis un peu de temps avant de remarquer que tu étais présente et tu aurais sûrement pu en profiter pour partir mais tu ne l'avais pas fait. Tu comprenais que s'occuper de papiers demandait un minimum de concentration pour éviter de parfois bêtes erreurs.
Quand elle te remarqua, elle eut un court moment, probablement de réflexion, tu n'en avais aucune idée et son expression faciale changea alors qu'elle récupérait ton papier eh te demandant ton prénom. Pourquoi ? Tu ne l'avais pas écrit de manière lisible ? Mince alors, il allait falloir améliorer ça ma p'tite Chandi ! Tu ne pouvais décemment pas rendre des copies illisibles où, même s'il y aurait des points justes, seraient comptés comme faux.

« Oh hmm Chandini. », répondis-tu.

Tu aurais pu, et tu aurais également dû lui retourner la question. Mais tu ne le fis pas, ou du moins pas immédiatement. Après plusieurs secondes de silence, tu lui demandas son prénom, à ton tour, et elle te proposa de t'asseoir. Ah ? Sur le coup, tu te demandas dans quoi tu t'étais engagée, est-ce qu'elle allait te faire passer une sorte d'entretien ? Mais… On ne t'avait jamais dit qu'il faudrait que tu te justifies et indiques tes motivations ! C'était écrit nulle part, et c'est alors que tu te dis que c'était probablement pour ça que ça n'était pas écrit. Sur le papier, l'identité et en face à face, les motivations. Ah. Du coup Chandini, qu'elles sont tes motivations par rapport au handball ? Toi-même tu ne le savais pas mais ce que tu savais, c'était que ce n'était pas un très bon point de l'ignorer.

Oh ! Elle revient !

La jeune femme brune revenait vers toi, une chaise entre les mains. Tu la remercias, la gratifiant d'un faible sourire et attendis qu’elle s'asseye pour faire de même. Ses yeux bleus regardaient ta fiche alors qu’elle te demandait si tu avais déjà joué, et toi, tu regardas tes jambes comme début de réponse. Il était pourtant clair que tu n’étais pas une sportive. Ton unique sport était la marche et, quand il s’agissait de faire bouger tes pieds l’un après l’autre, il n’y avait aucun soucis, tu pouvais le faire sur de longues durées. Mais courir, ça, non. Au grand maximum, tu trottinais. Courir était bien trop épuisant. La pauvre, tomber sur un cas comme toi… Tu préféras jouer avec elle la carte de l’honnêteté :

« Non, je n’ai jamais fait de sport mais ça ne doit pas être bien compliqué…, et hop!, une première maladresse!, Enfin, si on ne compte pas le fait qu’il faut courir, attraper et recevoir un ballon assez fort, ça devrait aller… je crois…? »

Ah, bah oui, tu avais commencé à réfléchir à voix haute. Et puis, ce n’était pas comme si tu venais de lui balancer en pleine figure que le handball c’était archi simple. Ce n’était vraiment pas ce que tu avais voulu dire en plus, loin de là, tu ne te serais pas permise pareil affront ! Il devait y avoir de très nombreuses règles, comme dans tous les autres sports et il fallait les connaître. Ark ! Tu venais de te rendre que tes paroles n’avaient aucun sens. Faire du handball sans courir, ni ratrapper la balle ni la renvoyer, ça s’annonçait compliqué quand même, non ? Tu n’étais pas une experte, mais même toi tu savais que quelque chose clochait dans ce que tu venais de dire. Alors tu retournas à la contemplation de tes souliers. Tu remontas un peu tes lunettes sur ton nez, elles avaient commencé à glisser. Est-ce que tu pouvais lui poser tes questions ? Tu en avais bien envie mais est-ce qu’elle avait toujours envie de t’entendre ? Au pire, elle te dirait juste de fermer ce qui te sert de bouche, mais elle ne te taperait pas, hein ? Allez, prend ton courage à deux mains !

« Mais hmm sinon, pour les entraînements… C’est tous les jours de la semaine ? Et pendant les vacances, comment ça se passera ? »




 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 22 Mai - 13:43
Nick/Ellia Ballentine
C/M • Université - 3ième année
avatar


:
C/M • Université - 3ième année

« Malchance ne frappant jamais au même endroit... »
Ellia
Chandini
Chandini. Ce n'était pas un prénom commun, ou en tout cas pas aux yeux d'Ellia. À vrai dire elle n'avait jamais entendu ce prénom de sa vie, et elle fut tentée d'en demander l'origine, mais elle estima que ce n'était pas le moment. Au pire ça ne lui coûterait rien de jeter un œil sur internet en rentrant dans sa chambre ce soir. Plutôt que de se soucier de ça, elle parcourut la feuille du regard, répondant presque par réflexe dans la jeune fille lui demanda son prénom. Elle avait une jolie écriture, légèrement difficile à lire mais ça ne pouvait pas être pire que celle de sa mère. Avec le temps, Ellia avait acquis de bonnes capacités de déchiffrage.

La sportive prit le temps de se lever pour rapporter une chaise à Chandini, principalement pour s'assurer qu'elle ne resterait pas plantée sur place le temps que les papiers soient remplis. Elle n'avait pas grand chose à lui demander, à vrai dire, à part faire la conversation le temps de lire tout ce qu'elle avait écrit et de le retranscrire dans des documents officiels. Pouvait-elle la lancer dans un entraînement maintenant ? Il manquait une personne pour faire un nombre pair, et elle ne pouvait pas jouer sans déséquilibrer complètement les forces ; la plupart de ceux qui s'entraînaient aujourd'hui étaient des débutants, l'équipe qui l'aurait ne pouvait que gagner. Ça n'aurait aucun intérêt, comme entraînement, ni pour son équipe ni pour celle d'en face. Elle s'était donc retirée des matchs pour la journée, aussi frustrant que ce soit. Mais cette inscription lui fournissait une possible joueuse supplémentaire, et Chandini serait avec des gens de son niveau. À peu près. Ça dépendait de son niveau de compétence, pour être honnête, mais le hand n'était pas un sport très populaire au Japon alors la plupart des autres membres n'en avaient jamais fait non plus.

Bon, la réponse de la jeune fille lui fit revoir ses espoirs à la baisse. Jamais fait de sport ? C'était largement plus débutant que le plus débutant de ses débutants. Et ça faisait beaucoup trop de fois le mot débutant de la même phrase. Et surtout... comment pouvait-elle n'avoir jamais de sport de sa vie ? Ellia pouvait bien concevoir qu'on n'aime pas ça, même si c'était déjà assez difficile à imaginer pour elle qui voyait limite ça comme une drogue (en fait, c'était même biologiquement une drogue pour son cerveau, mais c'était un autre débat), mais de là à n'en avoir jamais fait ? "Jamais ? Genre jamais de ta vie ou jamais depuis que tu as quitté la primaire ?" Elle était persuadée qu'il y avait des cours de sport obligatoires à l'école, pourtant. Peut-être pas dans son pays d'origine ? Mais même sans ça, les enfants qui courent, c'était universel, non ?
Décidément, certaines choses lui échappaient encore, dans ce monde. Ellia repose la feuille avec un air pensif. Bon, il fallait bien un moment pour commencer, mais à vingt ans ? C'était pas gagné. Surtout si courir lui était déjà hors de portée, comme sa phrase semblait le sous-entendre. Elle passa sur le "ça ne doit pas être bien compliqué", elle déchanterait assez vite en s'en rendant compte d'elle-même sans avoir besoin de l'appui d'Ellia pour ça.

"Bon, c'est partir sur rien mais on devrait arriver quelque part. Mon frère assurera tes échauffements, il pourra t'expliquer certaines choses". Elle ne précisa pas que Nick était à l'origine coach pour enfant avant d'être coach attitré du club de hand. Pas qu'elle prenne sa nouvelle recrue pour une enfant, mais si elle n'avait vraiment jamais fait de sport, elle avait à peu près le même niveau d'entraînement que les protégés de son frère. "À moins que tu préfères que je m'en charge". Parce qu'après tout, tout le monde n'était peut-être pas à l'aise avec les mecs, elle avait déjà croisé une fille qui n'arrivait pas à aligner dix mètres de courses parce qu'elle était intimidée par le regard de Nick. De toute façon, il avait probablement trop de travail aujourd'hui pour s'occuper d'une seule personne, alors Ellia se chargerait au moins des bases. Pour les autres jours, ça dépendrait.

La jeune fille lui posa une question qui mit temporairement fin à ses réflexions. "C'est deux soirs par semaine pour les joueurs débutants, le reste du temps est plutôt consacré aux confirmés qui participent aux compétitions. Pendant les vacances, comme les cours n'ont pas lieu, les clubs non plus." Elle faisait le plus clair et le plus concis possible. Se perdre en explications n'avait jamais été son fort, et elle sentait qu'elle aurait déjà assez de travail comme ça à accompagner des débuts dans le sport pour ne pas s'attarder sur le sujet.
Nick parle en #F5634A et en #EF2F3C (anglais)
Ellia parle en #A98BA0 et en #C173B6 (anglais)

©️ Ruri pour Hoshi

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Campus :: Terrain de sport-