Viens semer la
DISCORD(E)




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Stay behind me ... far far behind me.

 :: Campus :: Terrain de sport :: Piste d'Athlétisme Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 2 Déc - 14:32
Shohei Mitsuru
M • Chômeur
avatar


:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ivy
Engel

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Shohei
Mitsuru

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Stay behind me ... far far behind me.
Aaaaah que l'école lui avait pas manqué quand il était en camp de redressement. Cette obligation que lui avait affublé sa chère tantine le faisait franchement chier, il venait à reculons dans cette académie de bourges coincés, suivait les cours d'une oreille plus que distraite, devait fournir des efforts énormes pour ne pas contourner les règles imposées et en plus de ça, se retrouvait dans une classe de mioches simplement parce qu'il n'avait pas le niveau supérieur. Tout ceci était sujet à beaucoup de bastons.
Certains osaient le prendre de haut, se moquant de son âge la plupart du temps. Il ignorait qu'il avait fait de la "prison pour jeunes", qu'il adorait se battre même s'il devait se la jouer discret. Dans ses meilleurs jours, il ignorait le tout avec un dédain extrême mais dans les pires ...
ça finissait en règlement de comptes dans les toilettes ou, à défaut d'une occasion, à la sortie de l'académie après une petite traque improvisée.
Shohei n'était lycéen que de statut, sa majorité ne faisait plus de doute et dès qu'il aurait obtenu son foutu diplôme, il quittait les bancs de l'école pour de bon ! Pour faire quoi, ça ...

En attendant, il devait tenir encore quelques mois. Décembre venait de commencer, ça arrondissait le tout à 4 mois dont 1 pour les examens.
Il devait pas se planter, il n'en n'aurait pas la force alors il venait en cours, il restait sage devant les professeurs et révisait de temps à autre en tentant de dépasser le 10 dans toutes les matières. Celle d'aujourd'hui n'était pas la pire, même s'il devait la partager avec d'autres classes.
Le sport, c'était un peu sa seconde raison de vivre après sa tante. Ça lui permettait de rester beau gosse et c'était un très bon exutoire! Mais voilà ... non seulement la racaille devait se coltiner des moucherons de 12 ans pour seuls camarades le reste de la semaine, voilà qu'on lui offrait sur un plateau des petits d'1m10 pour adversaires. Shohei était grand pour un asiatique, il le savait, mais les autres étaient quand même monstrueusement petits ...

Après s'être préparé, avoir enfilé un pantalon de jogging rouge remonté aux genoux, un débardeur noir délavé sans manche et une veste de jogging noir par dessus car il faisait foutrement froid, Shohei se rendit sur le terrain de sport avec les autres là où les différents profs les attendaient. En tout, il y avait 3 classes en même temps apparemment, ça en faisait du petit monde ! Le sport en question ? Aucune idée,
sûrement de la course, peut-être un match de tennis ou un truc d'équipe pour souder la future génération nippone. Rien à foutre, il allait tous les battre de toute façon.

"Attends, ils sont sérieux ?!"

En relevant la tête après s'être échauffé bien comme il faut, Shohei fit face à une minuscule demi-portion, un petit bonhomme aux cheveux blancs qui apparemment était son coéquipier pour la séance d'aujourd'hui. C'était une blague ? Est-ce que le tirage au sort avait été fait selon la taille, genre le plus petit avec le plus grand ? Parce que là, l'écart pouvait pas être plus choquant. En plus, peu importe le sport qu'ils allaient devoir faire, avec "ça", c'était perdu d'avance, il était aussi musclé qu'une allumette !
Se dirigeant aussitôt vers son professeur responsable, Shohei ne prit pas de pincettes :

"J'ai pas été emmerdant jusque-là mais faut pas abuser. Ce truc n'est pas un coéquipier, c'est même pas une solution de rechange. Dîtes-le tout de suite si vous voulez que je me plante !"
"Mitsuru-kun, tu n'as pas ton mot à dire. Engel-kun est un élève comme un autre, et tu vas faire ce qu'on te dit sans broncher. Si tu continues ta discrimination, tu vas direct dans le bureau du directeur, on sait tous qu'il n'attend qu'une chose, c'est que tu dérapes."
"... Très bien."

Demi-tour dans ses chaussettes, Shohei retourna vers "Engel-kun" sans sourciller. Ça faisait plusieurs fois déjà que les professeurs et élèves de cette académie faisaient des allusions douteuses quant à ses écarts probables qui lui vaudraient un renvoi. Selon sa tante, personne n'était au courant car son casier de mineur devait désormais être vierge mais tout finit toujours par se savoir et le japonais venait désormais d'avoir la confirmation qu'il était sûrement étroitement surveillé. Il retourna donc près de son coéquipier mais il n'avait pas dit son dernier mot. Ils allaient tous s'en mordre les doigts de l'avoir mis avec ce nain juste pour le voir échouer.
De retour près du petit homme aux cheveux blancs, Shohei le regarda de haut sans rien dire pendant presque 1 minute, à le détailler en cherchant des points forts. Au mieux, il pouvait courir vite et se faufiler partout lors d'une course d'orientation mais le reste ...

Alors qu'il s'apprêtait à lui dire ce qu'il pensait vraiment de lui, il fut décidé que le sport d'aujourd'hui serait plusieurs épreuves en duo pour obtenir le plus possible de points. Il y avait un relais avec échange de témoin, escalade d'obstacles, et tout autre bordel digne d'une épreuve de Koh Lanta. C'était mal barré mais s'il le fallait, il l’assommerait et le porterait sur son dos comme un sac à patates.

"T'as intérêt à tout donner sinon ..."
Revenir en haut Aller en bas
Mar 2 Jan - 0:56
Ivy Engel
M • Lycée - 2ième année
avatar


:

Stay behind me... far far behind me [Feat Shohei]    

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 Oh non...

  ▬ Il n'y a rien de pire que les cours de sport...
 
Nouvelle journée, nouvelle galère. Ivy avait encore passé la nuit à réviser, enfermé dans son placard, avec sa lampe torche. Si il y avait eu de la lumière dans sa chambre, il savait que Gwenvael aurait déboulé comme une furie pour l'obliger à dormir (dans un lit en plus ! Quelle idée !). Alors il était allé dans le placard. Il ne savait pas si son responsable légal savait qu'il se planquait dans le placard, parce que parfois, en journée, il entrait, et, ne le voyant pas, il murmurait des "Il a du sortir avec des amis... Ah les ados !". Si il savait... Il n'avait pas d'amis, et en plus, il se faisait plus d'ennemis qu'autre chose ! Ruri s'était déclarée son amie, mais il n'arrivait pas à la croire. Il ne l'avait pas revue depuis, alors il pensait qu'elle s'était probablement moqué de lui. De toute manière, elle n'avait discuté avec lui que parce qu'elle s'ennuyait toute seule, non ?
Il devait avoir des cernes terribles. Il ne tenait qu'à peine debout. Plus que tout : il avait la tête qui tournait et la nausée. Probablement de la fièvre aussi. C'était pas son jour de chance. En fait, ses jours de chance, c'étaient ceux où il pouvait rester dans son placard sans avoir à se frotter au monde extérieur. Cela ne palliait pas à son mal être constant, mais au moins ça ne l'amplifiait pas. En tout cas, ce n'était pas après une journée dans un placard qu'il finissait avec des pulsions suicidaires.
Le matin, ils commençaient par sport avec sa classe. C'était véritablement le pire qui puisse arriver. Il ne savait même pas si il allait survivre jusqu'à la fin du cours. En fait nan, il allait certainement mourir avant. Il s'était changé avant d'arriver, évitant de monopoliser les toilettes pour l'habillage. Il n'avait vraiment pas envie de s'exposer devant les autres. Par peur et par honte surtout. Peur qu'on remarque à quel point il était squelettique ou qu'on veuille toucher ses cicatrices, et par honte parce qu'il s'était encore scarifié, et parce que de toute évidence, des marques dans le dos n'avaient rien de glorieux. Il avait honte de chaque parcelle de lui. Il se détestait.
Une fois changé, il se rendit sur le terrain. En voyant le monde présent, il croisa les doigts pour qu'on ne le remarque pas, restant en retrait. Pitié, qu'on l'ignore. Pitié, qu'on ne le mette pas avec quelqu'un qu'il allait encore gêner. Il ne voulait pas gêner les autres. Il voulait simplement retourner dans son placard... Dormir un peu... Entre deux révisions... Il ne pouvait pas demander maintenant à aller à l'infirmerie, le simple fait d'être malade ne lui semblait pas suffisant (en fait, avec son imbécilité, il n'avait aucune raison de demander à se reposer si il n'était pas kaputt au sol).
Il attendit donc d'être mis en équipe avec son opposé physiquement parlant pour voir toute sa volonté s'écrouler. C'était une blague ?! Il était de tous le plus petit garçon des trois classes ! Pourquoi le mettre avec cette montagne ! Ils allaient simplement se gêner l'un l'autre sans que cela n'ai le moindre sens ! Décidément, il était maudit... Et ce type aussi d'abord. Ce type qui se rebella immédiatement, et le petit compris, alors il préféra ne rien dire. Il avait raison de se rebeller. Ce n'était pas un cadeau de faire équipe avec lui. Mais le professeur à qui il avait parlé refusa de les changer d'équipe.
Le garçon avec lui revint donc, le regardant de haut en bas comme si il cherchait à évaluer à quel point c'était catastrophique. Évidemment, Ivy se sentit affreusement mal à l'aise à l'idée d'être fixé ainsi. Le moment lui paru une éternité, et si cette éternité n'avait pas cessé, il aurait courut vers le placard le plus proche pour s'y enfermer et ne plus jamais en ressortir.

 "T'as intérêt à tout donner sinon ..."

En plus, ce type n'avait pas l'air spécialement aimable... Mais au lieu de penser qu'il était un peu idiot, Ivy songea qu'il avait raison. C'était un peu de sa faute. Si il n'avait pas été, ce garçon aurait été dans une meilleure équipe, et ça aurait été un cours plus agréable. Mais maintenant, c'était un peu impossible de fuir, alors il hocha simplement la tête, incapable de parler sur le moment. Il observa les professeurs se diriger vers des tableaux pour établir qui faisait quelle activité quand. Il rejoignit donc les autres élèves, trainant un peu les pieds, pas seulement par fatigue, mais aussi parce qu'il n'avait pas la volonté. Il ne fit pas trop attention à son coéquipier, songeant que ne pas lui adresser la parole serait préférable pour eux deux.
Le programme enfin décidé, il n'osa pas percer la foule. Si il se frayait un chemin entre les élèves, il savait qu'il y en aurait toujours un pour lui faire un croche-pied pour qu'il tombe sur quelqu'un et le fasse bousculer tout le monde. Et puis, il était petit, mais pas assez non plus pour passer entre les pattes de tout le monde facilement. Une bonne partie des filles n'étaient pas beaucoup plus grandes que lui après tout... Il ne voulait pas non plus ramper juste pour accéder au programme. Il se tourna donc pour la première fois vers le géant qui lui servait du coéquipier pour voir ce qu'il allait faire. Est-ce qu'il allait aussi attendre que les autres soient partis pour aller voir ce qu'ils devaient faire ?
Il en profita pour à son tour détailler le type du regard. Un asiatique. Un grand asiatique. Il n'avait presque jamais vu d'asiatiques aussi grands. Pour un métisse ou un étranger, cela lui semblait fréquent, mais les japonais n'étaient pas spécialement grands eux. (ils arrivait quand même à passer vingt centimètres en dessous de leur moyenne en taille tout de même, mais le lui rappeler serait le frustrer, lui qui avait l'air mille fois plus étranger que japonais)

- C'est quand même une mauvaise idée... De nous avoir mis ensembles... marmonna t-il, le regard dans la vague.

Il ne réalisa pas vraiment qu'il venait de parler, les yeux maintenant rivés sur le sol. Il chercha à déterrer un caillou avec sa chaussure, perdu dans ses pensées. Cela mettrait un peu de temps avant que les autres déguerpissent de devant le programme. Il avait donc bien le temps de rêvasser, non ? Même si dormir lui serait plus bénéfique, étant donné son état. Il avait toujours un gros mal de crâne, c'était infernal... Il espérait que ça allait vite passer, parce que ça l'empêchait grandement de réfléchir normalement.

 

© [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Mar - 13:46
Shohei Mitsuru
M • Chômeur
avatar


:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ivy
Engel

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Shohei
Mitsuru

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Stay behind me ... far far behind me.
Fallait pas croire, il n'y avait pas que la taille d'Engel-kun qui posait problème ! Tout son corps criait sa souffrance, il était mince voire maigre, ses muscles étaient inexistants et y avait fort à parier que son endurance était de zéro ! N'importe qui ici aurait gueulé de tomber avec un tel partenaire car ça voulait dire faire le double de boulot pour réussir à avoir juste la moyenne. Frustrant ! Shohei était doué en sport, il était musclé, grand, endurant et plutôt logique alors les réflexes il connaissait bien et il adorait se donner à fond pour quelque chose qui l'entretenait.
Mais pas aujourd'hui.
En plus de ça, une fois qu'il lui ait fait comprendre qu'il avait intérêt à se motiver comme jamais, le petit Ivy lui répondit simplement par un hochement de tête. Des petits maigres, Shohei en avait déjà croisé et surtout au camp de redressement. Certains étaient de telles teignes qu'il avait préféré ne pas les approcher. Malheureusement pour lui, même le caractère semblait avoir abandonné son partenaire. Même s'il n'aurait pas aimé qu'il lui réponde quelque chose, il aurait finalement trouvé positif qu'il l'envoie chier et qu'il attende de voir avant de juger. Là ... bey, c'était foutu. Il avait jugé et il avait certainement raison !

Ils furent tous conviés à venir voir le tableau pour ne pas que tous les duos fassent la même épreuve en même temps. C'était bien organisé et ça aurait pu être particulièrement intéressant. Vraiment dommage !
Shohei préféra détourner les yeux quand il vit Ivy se traîner jusqu'au tableau sans grande motivation. Il avait tellement envie de le secouer comme un prunier mais il était évidemment interdit qu'il pose la main sur lui ... en public ! Il trouverait bien un endroit pour le malmener un peu plus tard et c'était sans dire qu'il allait pas s'en priver, surtout après entendu une petite phrase qui lui fit tourner les yeux :

"Une mauvaise idée ? Toi, tu pouvais pas avoir plus de chance car je suis doué là-dedans mais moi ... regarde-toi, t'as que des défauts. Tu pourrais au moins être motivé mais non, tu es lent et tu traînes des pieds. Un conseil, ferme ta gueule et fais ce que je dis."

La patience, ça s'apprend pas avec le temps. C'est un trait de caractère qu'on a à la naissance ou qu'on n'a pas et Shohei n'en n'avait pas du tout quand il voyait qu'en face, ça valait pas la peine d'attendre. Franchement, il crevait d'envie de tout faire tout seul quitte à énerver les profs mais il jouait gros là-dedans et Ivy allait juste être pris en martyr, limite populaire d'avoir survécu à un tel enfoiré ! Nan, il allait lui faire comprendre son point de vue mais ... plus tard.
A la place, il se déchaîna sur les gens devant lui, les poussant sans ménagement pour aller voir de plus près l'épreuve par laquelle ils devaient commencer. Il esquissa un sourire carnassier en voyant "course d'orientation". C'était le truc qu'il gérait terrible quand il était seul mais là ... Est-ce qu'il allait pouvoir laisser son partenaire dans un coin et revenir le chercher juste à la fin ?
Oubliant les insultes et les regards noirs que lui adressaient ses "camarades" pour ne pas avoir attendu son tour comme tout le monde, Shohei retourna auprès d'Ivy qu'il dû chercher un minimum tant il était invisible !

"Va falloir courir alors serre bien tes petits lacets, partenaire."

Un professeur se situait devant chaque début d'épreuves et de ce qu'il avait vu sur le tableau, c'était course d'orientation, puis relais et enfin petit parcours d'obstacles pour eux deux. Une journée épuisante aussi physiquement que moralement !
Attrapant le bras d'Ivy pour le traîner devant le prof s'occupant des courses d'orientation, Shohei sentit aussitôt que celui-ci n'avait que la peau sur les os. Ses petits bras étaient faibles et fragiles comme des brindilles. Est-ce qu'il mangeait au moins ?! Restait plus qu'à espérer qu'il n'allait pas devoir le porter pour finir car il ne le ferait pas. Traîner peut-être, porter jamais ...

"Bien, vous avez 20 minutes pour trouver 10 marqueurs et les pointer sur le plan qu'on vous donne avec la couleur que vous trouverez. Tricher ne vous apportera rien mais sachez que si vous dépasser les 20 minutes, vous ne serez pas perdants. Vous aurez juste les points gagnés durant les 20 minutes. A vous de voir si vous souhaitez terminer ou pas. Prêts ?"

Shohei ne préféra pas répondre car il savait qu'il n'allait pas pouvoir se contenir. L'envie de changer de duo était si importante qu'il en devenait jaloux des autres et ça allait le rendre trop susceptible.
Il chopa la carte tendue par le professeur et regarda où était les marqueurs. En soit, c'était normalement pas compliqué et même Ivy pouvait lui servir s'il fallait passer dans un buisson ou grimper dans un arbre étroit. Le plus dur restait simplement de réussir à le traîner pendant 20 minutes sans qu'il fasse une crise cardiaque sous l'effort. Il n'avait aucune dispense dans son état ?
Le prof s'apprêtait à noter l'heure de leur départ, attendant simplement un signe de tête de la part d'Ivy comme quoi il était prêt lui aussi.[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Avr - 17:33
Ivy Engel
M • Lycée - 2ième année
avatar


:

Stay behind me... far far behind me [Feat Shohei]    

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Oh non...

▬ Pourquoi avec lui...?

Bien évidemment, le décoloré capta l'agacement toujours plus important du géant derrière. Quelque part, il savait que ça risquait de mal se finir... Et il se sentait beaucoup trop faible pour forcer plus que ça. C'était vraiment le mauvais jour... Et ce type ne semblait pas du genre "conciliant". Si il osait lui faire avoir un mauvais résultat, il n'allait pas lui pardonner. Et l'adolescent n'avait aucun moyen de défense, sinon la fuite. Mais vu comment il se sentait, il se doutait bien que même si il était rapide, un grand dadet comme Shohei l'attraperait quoi qu'il arrive. Et si il osait se cacher derrière le professeur, il savait qu'en plus d'attirer des problèmes à son coéquipier, il risquait de le payer deux fois plus cher que prévu. Mais pourquoi les avait on mis dans la même équipe tout d'abord ? Ils étaient de parfaits opposés ! Enfin... Il suffisait d'un regard pour voir que c'était tout sauf une bonne combinaison.

"Une mauvaise idée ? Toi, tu pouvais pas avoir plus de chance car je suis doué là-dedans mais moi ... regarde-toi, t'as que des défauts. Tu pourrais au moins être motivé mais non, tu es lent et tu traînes des pieds. Un conseil, ferme ta gueule et fais ce que je dis."

Le petit recula légèrement, partagé entre le choc et la consternation. Ce type était un véritable abruti en plus ?! Bon, c'était vrai qu'il n'avait que des défauts... Mais il pouvait dire ce qu'il voulait... Et pourquoi ferait t-il ce que ce type voudrait ? Il ne le connaissait même pas, et pour le moment, il n'avait causé aucun problème. Pour le moment... Cela n'allait pas tarder...
Il le regarda bousculer les autres élèves, effaré. Il était bête, et en plus, il n'avait aucun patience ! Il perdait son temps avec ce type ! En plus de lui être inutile, il allait juste l'énerver... Il n'aurait pas vu pire comme début de journée... Il en avait déjà envie de pleurer... Si seulement il pouvait aller se cacher dans un placard...
Il songea que cette vie l'avait rendu trop faible... Avant, il se serait laissé aller à la violence pour palier à ses violences, mais maintenant, il avait presque oublié ce mécanisme d'auto-défense qui lui avait pourtant été si précieux... Il ne savait plus comment réagir. Il paniquait juste. Ce monde était devenu effrayant, il avait l'impression qu'il allait le dévorer. Pire encore, les autres, déjà si menaçants avant, qu'il avait tenu éloignés en jouant le sale gosse, semblaient maintenant plus terrifiant que jamais. Il se sentait comme un gamin lambda face à une horde d'immenses dragons.

"Va falloir courir alors serre bien tes petits lacets, partenaire."

Ah. En plein dans le complexe. Il aurait mieux fait de ne pas revenir vers lui et de faire son épreuve seul cet abruti. C'est pas chouette de taper dans les complexes des gens. Et le pire, c'est que ça semblait plus ou moins volontaire. Mais Ivy était trop fatigué pour s'emporter, et de toute façon, il ne savait plus utiliser de manière automatique la violence. Il ne savait même plus où il avait trouvé la force de frapper Ryuunosuke il y a quelques mois... Il était juste un peu perdu, regardant Shohei, la bouche ouverte, comme un petit poisson.
Il laissa le plus âgé le traîner jusqu'au prof'. Il serrait trop fort son bras. Il avait un peu mal. Et il pensa que c'était tant mieux si il avait pensé aux bracelets éponges pour cacher ses cicatrices... Sinon, peut être que l'autre imbécile aurait serré plus fort. D'ailleurs, ne le traînait il pas ? On aurait dit qu'il promenait un sac à patates. Le décoloré songea alors qu'il ne ressemblait pourtant pas trop à une patate...

"Bien, vous avez 20 minutes pour trouver 10 marqueurs et les pointer sur le plan qu'on vous donne avec la couleur que vous trouverez. Tricher ne vous apportera rien mais sachez que si vous dépasser les 20 minutes, vous ne serez pas perdants. Vous aurez juste les points gagnés durant les 20 minutes. A vous de voir si vous souhaitez terminer ou pas. Prêts ?"

En temps normal, il aurait trouvé cela trop facile, mais après ces mois bizarres à s'enfermer replié dans un placard plutôt qu'à courir partout pour ne pas se faire attraper, il avait perdu de sa vitesse. Mais il ne savait pas à quel point, et il se sentait trop faible pour vraiment le tester. Il fallait économiser ses forces au maximum. Mais comment ? Bon, tant pis, il n'avait pas le temps d'y songer.
Il hocha simplement pour indiquer qu'il était prêt, jetant un :

- Je peux voir la carte ? Il y a peut être des marqueurs dans des endroits trop compliqués à atteindre pour toi. D'ailleurs, arrête de me considérer comme petit, c'est toi qui est beaucoup trop grand pour un japonais.

D'où est ce qu'il arrivait à dire cela ? Bon, tant pis, il voulait juste être un minimum utile, le reste, il verrait... Ils avaient vingt minutes, c'était largement faisable... non ? Le monsieur avait dit que dépasser le temps imparti n'était pas grave, alors ils avaient le temps, n'est-ce pas ?


© [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Campus :: Terrain de sport :: Piste d'Athlétisme-