Viens semer la
DISCORD(E)




 

Dim 12 Nov - 13:47
Yoite Unden
S • Prof de maternelle
avatar


:
S • Prof de maternelle
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ça faisait pratiquement une demi-heure que Yoite comatait dans le lit, alternant sommeil léger et rêves éveillés. Le jour pointait à travers la fenêtre, encore une belle journée qui s'annonçait. Qu'est-ce qu'ils avaient prévu de faire aujourd'hui déjà? Farniente au bord de la piscine? Cette croisière le relaxait tellement, il avait vraiment aucun regret!
Doucement, une main fine aux jolis ongles vernis se glissa sur son ventre et lui fit tourner la tête vers celle qui avait partagé son lit cette nuit. Son nom? Aucune idée, le japonais se rappelait simplement qu'il l'avait rencontré au bar et qu'ils avaient à priori bien accrochés. Ils échangèrent quelques paroles, se remerciant chacun de la nuit passée puis décidèrent d'un commun accord d'aller prendre une douche ensemble.
Yoite avait eut besoin de cette croisière pour faire le point. Son couple avec Nanako battait de l'aile alors qu'ils étaient ensemble depuis 4 ans, les problèmes s'enchaînaient et les disputes rythmaient leur quotidien. Alors quand Kim était venu lui proposer cette semaine en bateau rien que tous les deux, il avait sauté sur l'occasion et avait fait ses bagages sans tarder. Désormais, maintenant qu'il voyait à quel point les remords étaient absents alors qu'il couchait avec d'autres femmes, sa décision semblait être déjà prise. A leur retour, il prendrait le temps de discuter avec elle pour lui dire que c'était terminé.
Quand il l'avait rencontré, assise sur le trottoir à jouer avec un chat coincé dans un petit carton où était écrit "adoptez-moi", Yoite l'avait d'abord prise pour une gamine. Elle était petite et mince, son visage poupon lui donnait généralement 5 à 7 ans de moins que la vérité et il avait passé son chemin sans s'en soucier davantage. Mais le lendemain, elle était encore là et Yoite avait fini par lui dire qu'elle ferait mieux de le prendre ou de le laisser car sinon il allait souffrir. Et elle avait pleuré, en disant qu'elle pouvait pas le prendre car elle vivait en internat et qu'ils autorisaient pas les animaux mais qu'elle pouvait pas le laisser ça alors que le froid approchait à grands pas. Yoite avait alors fermé le carton, retourné la boite et balancé "c'est qu'un carton, tu vois!" et la gifle qu'il avait reçu l'avait marqué pour les années à venir ...
A y repenser, ils avaient démarré comme ils allaient sûrement finir ...

Une fois qu'ils furent tous les deux prêts, Yoite abandonna sa belle d'un soir pour partir vers le pont avant, là où Kim passait la plupart de son temps, allongé sur son transat à lire des bouquins inintéressants. Leur amitié ne faisait plus un pli depuis des années, Kim avait toujours été là pour le soutenir dans les moments difficiles et Yoite s'amusait des réactions de celui-ci à chacune de ses paroles. Le coréen l'appelait "la bouffée d'air frais" puisqu'il était toujours de bonne humeur, racontait conneries sur conneries et ne disait jamais non pour n'importe quelle sortie.
Les mains dans les poches de son bermuda, le débardeur noir lui collant à la peau et les tongs qu'il laissait traîner sur le sol du pont en marchant, Yoite glissa ses lunettes de soleil sur son nez alors qu'il quittait l'ombre des chambres. Il devait être 11h passé, tout le monde semblait déjà vivre sa vie comme s'ils étaient réveillés depuis l'aurore. Même en vacances, les gens savaient pas faire la grasse matinée!


"Oui-oui à la mer ... Y a pas à dire, ton niveau littéraire me surprend chaque jour un peu plus."

Balança-t-il à Kim alors qu'il lui donnait une légère tape sur la tête puis traînait sans délicatesse un transat voisin pour se rapprocher de son pote. Il s'installa sans discrétion à côté de lui, usé comme s'il venait de faire un 100m particulièrement populaire!
A quelques mètres d'eux, des enfants s'amusaient à imaginer les pires plongeons à faire dans la piscine, des familles semblaient se demander s'ils allaient faire une escale quelque part bientôt et un groupe de filles dirigeaient sans cesse leurs regards vers eux. Yoite leva la main pour les saluer, les entendit glousser et esquissa un sourire avant de parler à nouveau à Kim :


"Je vais rompre avec Nana. Hier soir, j'étais pas seul et franchement ça m'a fait tellement de bien. J'ai été heureux avec elle mais aujourd'hui, on se fait trop de mal. Ça sent le moment de reprendre du bon temps! Et comme t'es célib aussi, ça te dirait qu'on passe l'aprèm avec les filles là-bas? Enfin sauf si t'as prévu de lire tous les oui-oui avant ce soir."

Jamais Yoite ne forcerait Kim à faire quoi que ce soit. Il ne pouvait pas de toute façon, le coréen avait un caractère de cochon et des priorités dans la vie qui l'empêchaient souvent de changer son planning. Il était droit dans ses baskets et menait une vie très saine. Il ne lui restait qu'à trouver cette petite poulette qui ferait de lui un bon père et il serait rangé avant même d'avoir dit ouf!

En toute honnêteté, si Kim lui disait "Je préfère qu'on reste tous les deux", Yoite ne pourrait pas lui dire non. Il adorait passer du temps avec lui, ils échangeaient tellement de choses tous les deux mais 1 semaine sur un bateau, c'est assez long et on a vite fait le tour. Si encore une escale était programmée, sûrement qu'ils auraient tout le temps nécessaire pour passer leur aprèm à fouiner la ville qui leur servait d'attache quelques heures. Ils avaient déjà pris des centaines de photos, quelques vidéos et Yoite était bronzé comme jamais. Quoiqu'il se passait pour les 3 derniers jours restants, ces vacances lui avaient grandement remonté le moral!


"Je boufferai bien un sandwich là ... Tu crois qu'ils proposent ça au menu?"
Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Fév - 21:00
Kim Chae Young
C • Formation Ambulancier
avatar


:
C • Formation Ambulancier
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le jour le réveilla, maladroitement en passant au travers du fin rideau de fer de sa chambre. Kim se détourna, simplement habillé d'un petit boxer fushia, grognant gentiment contre son manque cruel de sommeil et puis son moral reprit du baume au cœur quand il songea à l'endroit où il était. Sur un bateau, petite croisière sur les caraïbes avec son pote Yoite. Et aussitôt, l'envie de se lever lui titilla les mollets. Il se redressa et c'est seulement à ce moment là qu'il sentit la présence de l'autre personne à côté de lui. Son regard se fit plus tendre et il caressa la peau chaude de son dos, en essayant de ne pas stopper son sommeil. Il ne savait pas que Yoite avait passé une soirée quasi similaire à la sienne, il ne s'en doutait même pas du tout puisqu'il était en couple avec Nanako depuis ... depuis longtemps. Il l'avait laissé danser et s'amuser hier soir, sur le dancing du bateau puisqu'il avait aussi heureux que quand il barbote au club de natation, et lui il était monté avec ... Axel, s'il se souvenait bien. Un jeune homme, un peu arrogant, qui avait sûrement de quoi être fier de son parcours mais pas autant que celui de Kim. Pourtant il n'avait rien dit, se contentant d'acquiescer et d'écouter. Après tout, il ne cherchait qu'à le mettre dans son lit, et une fois à terre, il n'entendrait plus jamais parler de lui, alors pourquoi se prendre la têt sur ce genre de détails ?

Il se leva sans faire de mouvements brusques et enfila un bermuda blanc et un débardeur noir. Son collier tinta au frottement du tissu et il se retourna une dernière fois pour admirer le beau fessier de son étalon du soir qui ferait bien mieux de se vanter de ses attributs physiques que de son parcours professionnel. Il esquissa un sourire et il sortit de sa cabine en chaussant ses tongs au passage.

Le soleil était déjà si présent ce matin que c'était un réel bonheur d'aller sur le pont pour admirer la vue.
Il prit le temps de petit déjeuner et envoya un sms à Yoite pour lui dire de ramener son cul histoire de tanner un peu sa peau au soleil. La sienne n'y aura pas le droit mais il s'en foutait, il était déjà bien assez beau comme ça, il ne fallait pas faire fondre le cœur de tous les passagers non plus ! Visiblement le microbe s'était couché tard, alors Kim en prit son parti et chopa un bouquin sur l'un des sièges dehors pour  aller le lire tranquillement en attendant que la princesse veuille bien se réveiller.

C'était loin d'être super passionnant mais ça le tint en haleine jusqu'à ce que Yoite vint bouleverser son équilibre psychique, comme à chaque fois.

- Méfie-toi que je te fasse pas lire "Oui-Oui te défonce les dents".

Kim le regarda s'installer en baissant légèrement ses lunettes de soleil pour le détailler. Il avait l'air usé et heureux en même temps. Il connaissait cette expression pour l'avoir vu dans son miroir ce matin même. Le saligaud avait trempé son biscuit. Il n'en dirait rien jusqu'à ce qu'il veuille lui en parler, ce qui ne devrait pas trop tarder vu que le môme était une vraie pipelette ambulante.
Il posa son bouquin sur la nécrophagie (bien loin des joies du oui oui, il y'avait plutôt un bouffeur de cadavres sur le bateau !) juste au moment où son intuition se confirma, ce filou de bleudinet a fait des siennes en même temps que lui. Il n'avait pas envie de le gronder, ni de le juger, ni rien du tout en fait. Yoite n'avait sûrement pas envie d'en parler, et lui non plus honnêtement, les problèmes de couple chez les autres, il en avait plus que rien à faire et il était venu pour se détendre, alors si Yoite se sentait bien c'est tout ce qui importait.

- J'espère que c'était un bon coup. En attendant ...

Il se redressa de son siège pour se lever en s'étirant comme s'il avait dormi pendant 1h pendant que les gamines gloussantes le regardaient aussi en se demandant sûrement s'il allait venir les voir pour leur taper la discute. Mais.... non.
Non pas qu'il ne les trouvaient pas mignonnes, elles l'étaient mais Kim était plus porté sur des femmes plus âgées, ou des mecs, il ne s'embêtait pas à se limiter à un sexe en particulier, il ne voulait juste pas taper dans l'adolescente capricieuse qui allait lui pourrir son séjour sur le bateau. Si elles avaient envie de faire chier quelqu'un, elles devrait s'occuper de distraire le nouveau petit morceau de viande sur le marché.

- Désolé mon pote, mais j'ai autre chose en tête ! Va les voir ce soir si ça te démange, en attendant, je te propose bien mieux ! J'ai entendu dire qu'il y'avait une excursion dans 1h ou 2h, on va accoster sur une île bien sympathique, alors viens on va manger et on va se préparer pour y aller !

Il entraîna Yoite vers la cafétéria où il le laissa se régaler du sandwich tant désiré pendant que lui se contentait de prendre une salade, il s'était goinfré sur l'impeccable petit déjeuner ce matin et il préférait être en forme pour gambader sur l'île cette après-midi ! Il avait bien l'intention de crapahuter partout et d'acheter des trucs loufoques pour en garder de supers souvenirs.
Une fois le repas avalé, et la plupart des gens prêts à débarquer, Kim & Yoite se retrouvèrent comme d'habitude les derniers prêts. Yoite ne trouvait plus son gel hyper plaquant, résistant à l'eau, à l'orage et aux caresses de ces dames. Alors au lieu de faire la queue comme des moutons alors que le bateau n'était pas arrivé à bon port, ni même arrêté, Kim proposa à son pote de rejoindre l'arrière du bateau pour profiter de l'espace tranquille.

- J'ai pas envie qu'on me pousse comme si c'était les soldes.

Ils posèrent leurs affaires sur les transat et se rapprochèrent du bord pour mieux apprécier la vue. Le bateau n'allait pas vite et les environs étaient juste magnifiques. Ils passaient d'ailleurs juste à côté d'une île visiblement inhabitée mais agréable à regarder de loin. C'est à ce moment là que Yoite attira son attention en lui disant qu'un collier était accroché derrière la grille de protection du bateau. Ils essayèrent de l'attraper mais il était coincé.

- Lâche l'affaire, tu crois pas que je vais grimper par-dessus la rambarde comme Rose pour ensuite me casser la gueule ?!

Il éclata de rire, il fallait vraiment être niais pour agir de la sorte. Il se retourna et s'appuya contre la rambarde, dos à la mer.
Un message résonna dans les hauts parleurs du bateau.
"Veuillez vous préparer à débarquer. N'oubliez pas vos affaires. Nous serons arrêtés là-bas jusqu'à demain 12h."

Le ronronnement du bateau se calma, preuve qu'ils ralentissaient encore. Le brouahah devait s'intensifier là-bas, Kim n'était pas pressé et il en profita pour taquiner Yoite.

- Alors comme ça tu as trompé Nanako... Serait-ce que tu te sens d'humeur à tenter de nouvelles expériences mon petit ?

Le regard de Kim s'amplifia comme une braise ardente. Il venait d'avoir une idée. Pas intelligente, pas lumineuse, pas réfléchie, juste stupide et impulsive mais c'était aussi le credo de son voyage de cette semaine: sur un coup de tête. Il s'était prit la tête avec sa famille quelques jours avant et il avait tout plaqué bêtement parce qu'il était énervé, alors quitte à regretter des choses, autant y aller à fond ! Il se rapprocha de Yoite et avec un sourire carnassier et un regard empli d'une folie de psychopathe, il lança sa bombe :

- Tu m'as pris la tête avec Koh Lanta pendant des semaines là. T'es pas chiche de sauter à l'eau d'où on est avec ton sac et de nager jusqu'à l'île là-bas dit-il en pointant du doigt l'île qu'ils étaient en train de passer. En plus vois ça comme une belle occasion de gratter tout le monde et d'arriver les premiers !

Hélas, dans sa nonchalance du moment, Kim avait très mal écouté le message qui passait dans les hauts-parleurs. Il avait raté un morceau et il était persuadé que l'île en question était celle qu'il regardait depuis tout à l'heure, mais s'il avait bien écouté, voilà ce qu'il aurait entendu :

"Veuillez vous préparer à débarquer. L'île se trouve droit devant vous, nous y arriverons d'ici quelques minutes. N'oubliez pas vos affaires. Nous serons arrêtés là-bas jusqu'à demain 12h."

Espérons que Yoite ait bien entendu le message ou qu'il ne soit pas assez bête pour relever ce défi stupide. Mais avec ces deux gaillards aussi fiers qu'intrépides, rien n'était jamais joué !
Revenir en haut Aller en bas
Lun 14 Mai - 13:39
Yoite Unden
S • Prof de maternelle
avatar


:
S • Prof de maternelle
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En toute honnêteté, Yoite n'était pas venu faire cette croisière avec Kim juste pour trouver quelqu'un à mettre dans son lit. Il avait conscience que son couple avec Nanako n'était plus au beau fixe mais il s'imaginait toujours que les choses pouvaient s'arranger, qu'ils pouvaient surmonter ça. Et pourtant, cette nuit avait été un réel délice pour lui, il avait retrouvé des émotions perdues depuis trop longtemps, s'était tout simplement senti revivre et ça avait amorcé sa décision : en rentrant, il mettrait un terme à son couple. Il n'imaginait pas une seule seconde la réaction de Nana, préférant se concentrer sur ce qu'il allait devenir. Il n'était pas particulièrement intéressé par les longues relations là tout de suite, ayant un penchant plus que marqué pour aller butiner de proie en proie. Il devait se reconstruire d'abord, profiter et ensuite revoir ses priorités.
D'ailleurs, sa priorité number one là, c'était de trouver Kim et de profiter comme jamais pendant cette semaine de vacances bien méritée! Ils étaient déjà partis en vacances tous les deux mais jamais dans un endroit d'où ils ne pouvaient pas revenir. Ce bateau, c'était presque un aller simple vers autre chose et ça lui plaisait énormément (en plus d'avoir un superbe temps!).

Après s'être réveillé et levé, Yoite retrouva Kim sur le pont en train de se cultiver comme d'habitude. Le dévoreur de bouquins qu'il était ne pouvait pas s'en passer même pendant les vacances. De toute façon, ça le gênait pas.
Après une petite boutade gentillette entre eux deux, Yoite prit place aux côtés de son pote et ne mit pas longtemps à lui dire ce qu'il avait fait de sa soirée. Kim connaissait Nanako et n'allait peut-être pas approuver la façon dont Yoite avait fait les choses mais déjà, il n'allait sûrement pas le dire et ensuite, ça n'allait pas changer le fait que c'était déjà passé. Yoi voulait vraiment éviter qu'ils se fâchent pendant leurs vacs, il avait envie qu'ils reviennent plus complices que jamais, bronzés certes mais aussi avec des souvenirs communs plein la tête!
Et comme prévu, Kim se contenta d'une petite phrase plutôt neutre sans trop s'étaler. Le petit bronzé comprit aussitôt le message et n'argumenta pas davantage. C'était pas grave s'ils n'en parlaient pas ou si Kim préférait ne rien savoir. Yoite assumait ses choix donc c'était sûrement pas sa conscience qui allait lui pourrir sa semaine.


"Une excursion? Ouais, vas-y on va se retrouver avec des indigènes! Je te donnerai en offrande pour sauver mon cul."

Mais malgré ses paroles pleines d'amour, Yoite n'était pas contre l'idée. Il était même plutôt intéressé, il adorait découvrir de nouvelles choses, s'en mettre plein les yeux avec des paysages qu'il ne verrait pas au Japon, prendre des photos débiles dans des lieux insolites. A coups sûrs, ils allaient réussir à faire quelque chose d'exceptionnel sans le vouloir!
Une fois leurs repas avalés et les deux hommes fin prêts, ils se retrouvèrent à l'arrière du bateau pour éviter la foule prête à descendre vers l'île mystérieuse. C'était sûrement l'inconvénient majeur de ces croisières, il y avait beaucoup de monde et ils n'étaient jamais vraiment tranquilles. Après, ils pouvaient prendre leur temps et comme là, descendre en dernier quitte à ne pas suivre la visite guidée mais à visiter l'île à leur façon. Après tout, ils étaient suffisamment grands et intelligents pour ne pas s'enfoncer trop loin et se perdre bêtement!


"Je t'aurais rattrapé, t'sais bien. Au pire, on aurait gracieusement glissé dans l'eau, y a pas mort d'homme."

Kim n'était peut-être pas des plus à l'aise dans l'eau mais Yoite se sentait comme un petit poisson, impatient de pouvoir se baigner dans des eaux turquoises. La piscine et la mer, ça n'avait rien à voir. Il appréciait l'odeur du chlore, le côté calme et tranquille d'une piscine chauffée au besoin mais la mer, cette étendue sans fin, ces vagues, ce sable et cette odeur ... Complètement différent et finalement, beaucoup plus intéressant. Elle pouvait se déchaîner et exprimer sa puissance et ça ... ça le faisait rêver.

Complètement perdu dans ses pensées limite fantasmes où il se voyait déjà maître des océans, Yoite revint à lui quand il entendit le prénom de Nanako. Ah? Ça y est Kim voulait en discuter? Ou pas, car le sujet dévia vite vers autre chose. Un défi?! Oh my god! C'était pas comme s'il pouvait résister en temps normal alors là, avec cette envie grandissante de sauter dans l'eau et ce besoin devenu presque vital de pendre un maxi bon temps sur une île paradisiaque, il ne fallu que quelques secondes à Yoite pour accepter!


"J'en ai rien à secouer si mes sous-vêtements et autres affaires sont trempés le reste de la journée, il fait 35° là, ça aurait sécher d'ici à demain! Vas-y, viens on saute! Premier arrivé? Fais pas le malin quand même, si y a du courant on s'entraide!"

Et sans attendre davantage, il sauta en ayant bien calé son sac à dos sous son bras. Dans le dos, c'était pas drôle, ça allait le faire remonter à la surface et le gêner pour nager. Là, il s'en servirait comme légère bouée même s'il n'en n'avait pas besoin.
Le saut fut particulièrement excitant, le bateau était quand même super haut et une fraction de seconde, il se demanda si les hélices étaient proches de là où il allait plonger mais la question arrivait trop tard, il s'enfonçait déjà profondément dans les eaux malgré tout fraîches des Caraïbes. Au bout de quelques secondes, il refit surface et s'éloigna aussitôt pour éviter toute aspiration potentielle, regardant Kim sauter à son tour et ressortir la tête de l'eau au bout de quelques secondes. Désormais, ils ne pouvaient plus faire machine arrière et sourires aux lèvres, ils se mirent à nager plutôt rapidement vers l'île en question. Peut-être que plusieurs passagers les avaient vus sauter, les prenant pour des cinglés ou enviant leur dangereuse jeunesse mais Yoite n'en n'avait rien à faire. Enfin il nageait dans ces eaux aussi tumultueuses qu'agréables, se délectant de l'odeur salée qu'elles dégageaient et de la puissance des vagues qui, parfois, l'aidaient à avancer plus vite. C'était juste génial.

Ils ne mirent pas plus longtemps que ça à arriver sur l'île, franchement épuisés et complètement trempés mais fiers et très heureux! Ils étaient les premiers et même s'ils allaient sûrement recevoir un savon, y avait aucune chance qu'ils regrettent.
S'allongeant sur le dos dans le sable les bras écartés après avoir jeté son sac un peu plus loin, Yoite tentait de reprendre un rythme cardiaque raisonnable avant de parler. Bon dieu qu'il avait adoré!


"Y a pas à dire, ça n'a rien à voir avec la piscine. Ton idée était juste sublime, merci!"

On le voyait à son visage qu'il était heureux, son sourire ne disparaissait pas.

Au bout de quelques instants, il se mit en position assise, jambes légèrement écartées et bras appuyés dessus. A priori, ils n'étaient pas forcément du bon côté de l'île car il n'y avait rien que du sable et des palmiers à perte de vue. Aucune trace de civilisation donc la visite guidée devait pas partir d'ici.
D'ailleurs, Yoite tourna son regard vers le bateau et remarqua que sa trajectoire défiait toute logique pour venir s'accoster ici jusqu'à demain midi. S'il était parano, il dirait même que celui-ci passait tout simplement son chemin pour aller plus loin. Euuuh ... est-ce qu'il devait en parler à Kim?


"Un bateau, ça a besoin de beaucoup de place pour tourner? Genre, des kilomètres? Car je veux pas te faire paniquer mais notre ferry a l'air de continuer sa route ..."

Sa phrase paraissait drôle sur le coup, on avait même envie d'en rire en les traitant de bêtas mais si ça devait s'avérer vrai, Yoite allait paniquer. Est-ce qu'il devait se dire qu'ils étaient coincés ici? Genre, pour toujours? Est-ce que quelqu'un les avait vu sauter? Maintenant, c'était super important!
Il se redressa pour exprimer son soudain stress mais tenta malgré tout de se rassurer :


"Au pire, l'autre île doit pas être bien loin. A la nage, on peut gérer?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Sauter vers :

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Académie Chisê :: Et si tout était différent ... ? :: Quelque part ailleurs ... ©-